Baignade interdite – Théâtre

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 02/12/2017
Toute la journée

Catégories


Une pièce de théâtre engagée sur le thème des algues vertes, leurs causes et leurs conséquences, traité avec humour et pugnacité. 
Plus d’infos par ici :
 
Et voilà toutes les dates :
samedi 11 novembre, salle de l’Estran, à Binic ; 
samedi 18 novembre, espace multiculturel, à Grâces ;
samedi 24 novembre, salle des fêtes, à Matignon ; 
samedi 2 décembre, Stereden, à Lanmeur (Finistère) ; 
samedi 9 décembre, salle d’Armor, à Saint-Cast-le-Guildo ; 
samedi 16 décembre, salle des fêtes, à Ploubalay.

pour celles et ceux qui ont raté la pièce de la compagnie Libéro à Plestin, BAIGNADE INTERDITE, session de rattrapage à Lanmeur ce samedi 2 décembre à 20 h 30 à la salle Stéreden. Pour les Finistériens, grande première dans leur département à ne pas manquer.

Mettez sur un radeau un préfet, une secrétaire de mairie, une agricultrice bio, un ramasseur d’algues et un militant écolo, faites les flottez sur un océan de marées vertes toxiques. Agitez le tout et vous saurez pourquoi cette pollution dure depuis un demi-siècle et qu’elle est appelée à durer longtemps, comment elle est mariée avec le glyphosate, la FNSEA et tous les gouvernements successifs, y compris le dernier en date. Une grande soirée où vous aborderez un sujet grave avec le sourire, même s’il est grinçant et amer.

En plus en exclusivité, vous découvrirez après la représentation le premier polar écrit sur le sujet, MORT DANS L’ALGUE avec son auteur René Péron qui vous le présentera en personne. La mort dans l’algue » est la 22ème aventure de Léo Tanguy. Dans la digne filiation du Poulpe, la série fait appel à différents auteurs. René Péron, chercheur en sociologie urbaine au CNRS, a une longue expérience des enquêtes. Celle qu’il consacre aux nauséeuses causes de la pollution des estrans par les marées vertes, relève tout autant du journalisme d’investigation et de l’étude socio-économique que de la traque policière, avec cadavres, pistes, fausses pistes ; pour finalement constater qu’un méfait patent du ravageur système d’exploitation du vivant, homme et nature, un crime commis par des individus possiblement salauds (ne s’en trouve-t-il pas partout ?), demeurent impunis. Cela dit Léo est un enquêteur pas flic qui a de l’humour, de l’autodérision. Et du style !

« La Mort dans l’algue » (ISBN : 979-10-92842-29-6), éditions La Gridouille

Alors, réservez votre place pour une soirée bien enlevée où se cotoient grave question d’environnement et humour. A samedi !

 
Entrée : 8/12 €