Aides à domicile à Guingamp – Pas de subventions.

Résultat de recherche d'images pour "aides à domicile"
Tout le monde reconnait que la fonction d’aide à domicile est indispensable, les élus reconnaissent que « c’est le plus beau métier du monde », mais de là à mettre la main au porte monnaie… Le détail dans cet article de Ouest-France du 9 décembre.

 Le programme de l’Avenir en Commun propose de réaliser les mesures suivantes :

  • Réduire le reste à charge de 500 euros par mois pour les personnes en établissement et augmenter de 50 % le montant de l’APA (aujourd’hui de 700 euros) pour les personnes restant à domicile, pour faire face en urgence aux frais engagés par les personnes concernées
  • Construire une prise en charge solidaire de la dépendance, financée par une mise à contribution des revenus immobiliers et des successions sur les gros patrimoines
  • Développer un réseau public de maisons de retraite avec des tarifs harmonisés et accessibles, créer 10 000 places par an en EHPAD publics pendant cinq ans
  • Former, qualifier et recruter en nombre suffisant le personnel nécessaire, soit au moins 100 000 personnes
  • Refondre les grilles de rémunération et de qualifications pour valoriser les métiers de la prise en charge de la perte d’autonomie.

Vous l’aurez observé, nous sommes aux antipodes de se qui se prépare.