Pollution des transports

Il ne s’agit pas de détruire la construction navale ni même de la mettre en danger, il s’agit de, comme le prévoit le programme de l’AvenirenCommun (c.f. proposition 42 – page 73) instituer un protectionnisme solidaire pour réduire ce grand déménagement mondial permanent.

Comment prendre en compte cette pollution ? En instituant des taxes sur le transport de ces biens. Cette simple mesure ne vise pas à remettre en cause le transport maritime. Elle constitue un moyen efficace pour faire pression sur les constructeurs de les amener à rendre ces monstres des mers moins polluants. Nous l’avons bien obtenu pour les voitures.

Parallèlement, le programme de l’Avenir en Commun fixe, entre autre, protectionnisme solidaire – extrait du programme AEC comme imposer le respect de normes sociales et écologiques pour la commercialisation des produits importés en France

Pour en savoir plus, n’hésite pas à consulter le livret thématique du programme consacré à planification écologique.