Insolent ? suffisant ? provocateur ? humiliant ?

C’était la semaine dernière, dans l’hémicycle. Nous débattions avec tous les groupes politiques sur notre proposition de loi sur le Burn Out. Le gouvernement était, pour l’occasion, représenté par Monsieur Castaner. Et que faisait-il, lorsque nous lui expliquions la situation des 400000 personnes touchées par des troubles psychiques liés au travail ?
 
La réponse en image.

Les sentinelles – Film de P. PEZERAT

Les Sentinelles

Film « LES SENTINELLES » de Pierre Pezerat

Jeudi 8 Février à 20 h 30

cinéma « Les Baladins » à Lannion

– le long combat pour leur dignité des LANCEURS d’ ALERTE, des femmes, des hommes, des ouvriers, des paysans DEBOUTS

– débat avec le réalisateur, Pierre Pezerat, des salariés victimes de l’amiante, des pesticides, de Chaffoteaux, de Triskalia-Nutréa

michel Blin

NDDL ! Enfin, la lutte a payé !

Pour un avenir sans aéroport – tous et toutes sur la zad

Nddl

Le mouvement anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes a pris acte du rapport des médiateurs et attend la décision du gouvernement.
Quelle que soit cette décision, l’ensemble du mouvement appelle à une mobilisation sur la zad, le samedi 10 février, date de l’échéance de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) Continuer la lecture de « NDDL ! Enfin, la lutte a payé ! »

Accès à l’université ? Projet de réforme

Contrairement à ce qu’on nous fait croire, ce ne sera pas une partie de plaisir !

Pas d’argent pour les universités, pas de statut de l’étudiant, rien !

On nous annonce une sélection organisée par les professeurs eux-mêmes, sur la base d’une liste de choix de 10 voeux, non classés par ordre de préférence et en plus, l’université n’aura aucune obligation de l’accepter. On est loin des propositions du programme de l’Avenir !

Il nous faut alerter les lycéens de tous ces dangers les sensibiliser sur ces énormités. Tracter à l’entrée des lycées est le moins que nous puissions faire !

« Contrats aidés » pour 28 millions d’actifs.

File:Emmanuel Macron (11 décembre 2014) (2).jpg

« Des contrats aidés, de 5 à 600 000 que l’on place comme des petits pains (…), un contrat aidé, c’est un contrat à court terme subventionné par l’État. Qui veut un contrat aidé ? Pas de promesses de contrats à la petite semaine, sans avenir… » C’est se que déclarait le 14 novembre 2017, E. MACRON dans son discours sur la politique de la ville à Roubaix. Continuer la lecture de « « Contrats aidés » pour 28 millions d’actifs. »